Identification Abonnement

Le web de la filière fruits et légumes


Imprimer cet articleEnvoyer à un ami
Mercredi 06 avril 2016 | lot-et-garonne

Cadralbret et Coop de Fieux fusionnent leurs activités


Avec le rapprochement des deux coopératives lot-et-garonnaises, Prim'Albret – leur structure commerciale – prévoit de commercialiser 15 000 t de fruits et légumes en 2016.


Vendredi 25 mars, au terme de son assemblée générale, Cadralbret, société coopérative agricole de la région d'Albret et du Villeneuvois, a entériné sa fusion avec la Coop de Fieux. « Cette fusion sera propice au renforcement des propositions commerciales pour les productions de f&l de l'Albret.

Les enjeux sont stratégiques pour la pérennité de nos entreprises, c'est une opportunité pour nous », a commenté Nathalie Binda, présidente de Cadralbret. Dans cette fusion-absorption, Coop de Fieux apporte sa vingtaine de producteurs adhérents et 2,7 M€ de chiffre d'affaires, principalement réalisé par le melon et la fraise (environ 1  M€ pour chaque production). Cadralbret prévoit de dépasser les 15 000 t de f&l commercialisées en 2016 avec 8 000 t de tomates, un potentiel retrouvé de 1 500 t de melons et un nouveau développement en fraise avec 1 100 t.

Avec la fusion, Cadralbret espère augmenter les services aux producteurs, accroître la visibilité de la marque Prim'Albret.

Les responsables de Cadralbret comptent aussi sur la fusion des compé-tences et des expériences pour augmenter les services aux producteurs, renforcer le périmètre des productions et accroître la visibilité de la marque Prim'Albret. Depuis le début de l'année, les salariés de Coop de Fieux ont été intégrés à l'équipe de Cadralbret et Nathalie Binda souhaite que « ces répercussions positives aient également un impact sur les emplois indirects en amont de nos activités de conditionnement, vente et expédition ». Au regard des résultats financiers présentés lors des assemblées générales des deux structures, cette fusion se réalise dans des conditions financières saines et porteuses d'avenir. « Il va falloir encore ramer pour s'adapter en permanence, gagner en souplesse et réactivité, coller aux attentes des consommateurs », a conclu Nathalie Binda, en allusion au témoignage de Benjamin, jeune rameur qui a traversé l'Océan Atlantique à la rame avec les couleurs Cadralbret. 

Guy Dubon



Feuilletage

 
Cotations & Tendances

Les analyses hebdomadaires
06/03/17 au 12/03/17


Volume
Prix
Chou fleur
volulme stagne
prix stagne
Concombre
volume en hausse
prix stagne
Banane
volume en hausse
prix stagne
Fraise
volume en hausse
prix en baisse